En cours de chargement

Mon parcours

Communications – Justice

Communications écrites et orales

Recherche et analyse de l’information

Médiation, rapprochement, réconciliation, négociation

  • 2019 – Médiatrice accréditée (IMAQ)
  • 2018 – Mineure en études autochtones, Université de Montréal
  • 2016… Maîtrise en prévention et règlement des différends (négociation et médiation), Université de Sherbrooke (en cours)
  • 2010 – Baccalauréat en science politique, Université du Québec à Montréal
  • 1991 – Maîtrise en administration (management), Université Laval

Par la communication sous toutes ses formes, je cherche constamment à mieux comprendre notre société pour participer de manière active et positive à son évolution.

Je place les formes alternatives de justice, la réconciliation et les solidarités au cœur de mes préoccupations et de mon action.

Mon parcours en Études autochtones à l’Université de Montréal et mon travail en traduction témoignent de mon intérêt à l’égard de la justice sociale, notamment en ce qui concerne les femmes et les Autochtones.

Mon engagement envers les modes de justice alternative et la réconciliation s’exprime aussi dans d’autres sphères.

Je travaille auprès du Centre de services en justice réparatrice (CSJR) : relations avec les communautés autochtones; conférences et entrevues; co-organisation des ateliers Guérison des mémoires; face-à-face agresseur-victime.

Pour perfectionner mes connaissances et compétences dans ces domaines, j’étudie actuellement à la maîtrise en Prévention et règlement des différends (médiation, négociation) à l’Université de Sherbrooke dans l’intention de contribuer à une meilleure compréhension mutuelle des personnes et des communautés, notamment autochtones et allochtones. Je suis par ailleurs médiatrice accréditée de l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec (IMAQ).

Je me consacre aussi à l’écriture et à la scène, que je considère comme des moyens privilégiés de favoriser les rapprochements tout en nourrissant l’imaginaire et la créativité. L’expression artistique me permet également de repousser mes limites et de rencontrer des gens que mes autres parcours ne placeraient pas sur ma route.