Une chargée de cours de la FEP nommée traductrice attitrée de la poète du Parlement du Canada

Chargée du cours en traduction littéraire au certificat de traduction II de la Faculté de l’éducation permanente (FEP), Catherine Ego a été choisie par Louise Bernice Halfe – Sky Dancer, poète officielle du Parlement du Canada, pour être sa traductrice attitrée. Dans le cadre de ses fonctions, elle a notamment traduit deux poèmes puissants sur le drame des pensionnats autochtones.

Louise Bernice Halfe – Sky Dancer, membre de la nation crie, a choisi Catherine Ego avant tout parce qu’elle est une traductrice chevronnée et reconnue en littérature et notamment en poésie, mais aussi parce qu’elle se spécialise dans la traduction de livres écrits par des auteurs autochtones ou concernant des enjeux autochtones.

Pour la 9e poète officiel du Parlement, Catherine Ego a traduit en particulier 215 anges au moins, 1820-1979 en juin 2021, et Gardiens (Pour toute sépulture) en juillet 2021, deux poèmes inspirés par les récentes découvertes de sépultures non marquées sur les sites d’anciens pensionnats autochtones.

Spécialiste de la traduction littéraire, diplômée du certificat en études autochtones de l’Université de Montréal (2019), Catherine Ego a traduit, entre autres essais et œuvres de fiction, Le harpon du chasseur de Markoosie et Des veines du cœur au sommet de la pensée d’Aqqaluk Lynge pour la collection Jardin de givre (Presses de l’Université du Québec, 2010 et 2012, respectivement), Birdie de Tracey Lindberg et Zolitude de Paige Cooper (Éditions du Boréal, 2016 et 2017, respectivement), Kagagi de Jay Odjick (Éditions Hannenorak, 2018), Renouer avec la Terre et tout ce qui nous unit de Tanya Talaga (Éditions XYZ, 2021), ainsi que La destruction des Indiens des Plaines de James Daschuk, un ouvrage incontournable issu de la thèse de doctorat de ce spécialiste du rôle des maladies et des famines organisées dans la disparition du mode de vie autochtone (PUL, 2015). Cet ouvrage a d’ailleurs valu à Catherine Ego le Prix du Gouverneur général 2016 en traduction.

Pour en savoir plus sur le certificat de traduction I de la FEP.
Pour en savoir plus sur le certificat de traduction II de la FEP.

Une chargée de cours de la FEP nommée traductrice attitrée de la poète du Parlement du Canada

(UdeM, Faculté de l’éducation permanente, 8 juillet 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.