En cours de chargement

Grand Prix du Grand concours littéraire de l’Université de Sherbrooke… pour la deuxième année consécutive!

Quel honneur… et quel plaisir! Je viens de remporter le Grand Prix du Grand concours littéraire de l’Université de Sherbrooke 2017-2018 avec ma nouvelle intitulée Et si, gentiment. Cette année, la contrainte imposée aux auteurs et autrices participant.e.s consistait à s’inspirer d’une photographie d’André Le Coz, dont toutes les archives ont été confiées à l’Université de Sherbrooke. Pour Et si, gentiment, je me suis inspirée d’une photographie de scène de Le Coz montrant la comédienne Monique Spaziani dans Un reel ben beau, ben triste, une pièce de Jeanne-Mance Delisle présentée au Théâtre du Nouveau Monde de Montréal en 1981.

Un grand honneur et un immense plaisir… « prise 2 », pour ainsi dire, puisque j’ai également remporté le Grand Prix du Grand concours littéraire de l’Université de Sherbrooke en 2016-2017 avec Toute la beauté du monde, une nouvelle inspirée d’une œuvre du sculpteur québécois de renommée internationale Michel Goulet, Un monde en soi. Cette création splendide veille avec majesté sur le pavillon de l’Université de Sherbrooke à Longueuil, où j’étudie actuellement à la maîtrise en Prévention et règlement des différends (PRD).

Pour lire mes deux nouvelles gagnantes, c’est par ici…

Et si, gentiment, Grand Prix du Grand concours littéraire de l’Université de Sherbrooke 2017-2018

Toute la beauté du monde, Grand Prix du Grand concours littéraire de l’Université de Sherbrooke 2016-2017

 

Voir aussi cet article dans Les Nouvelles de l’Université de Sherbrooke : https://www.usherbrooke.ca/dd-culture/concours-litteraire/

[Photo : UdeS – Michel Caron]

admin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *